Inspirer la démocratie
Menu du site

Série d'ateliers « Inspirer la démocratie »
Rapport sommaire – Halifax, les 28 et 29 avril, 2014

Le premier atelier « Inspirer la démocratie » s'est tenu les 28 et 29 avril à Halifax, en Nouvelle-Écosse, et coïncidait avec le lancement du nouveau site Web « Inspirer la démocratie ». L'atelier visait à aider les organismes jeunesse à comprendre le problème de la participation déclinante des jeunes au processus électoral, à leur fournir des outils pour résoudre ce problème, et à les encourager à prendre des mesures concrètes pour s'assurer que les jeunes sont prêts à voter à l'élection générale de 2015.

Douze participants représentant huit organismes ont assisté à l'atelier, dont trois jeunes délégués (voir la liste des organismes participants en annexe). Tout au long de l'atelier, ils ont participé activement et ont formulé de précieux commentaires sur les causes du déclin de la participation électorale et les mesures pouvant être prises par les organismes afin de raviver l'intérêt des jeunes pour la vie citoyenne et démocratique.

Voici un résumé de l'atelier. Un rapport final sur la série d'ateliers « Inspirer la démocratie » sera publié plus tard en 2014.

Jour 1 – Le lundi 28 avril

Les participants ont commencé par définir la participation citoyenne des jeunes et déterminer les obstacles qui empêchent les jeunes de participer pleinement à la vie citoyenne.

Plusieurs idées ont été soulevées, notamment :

  • La participation citoyenne, c'est agir et essayer d'améliorer la communauté et la démocratie; elle peut se traduire par de nombreuses activités différentes et comporte plusieurs dimensions.
  • Pour être efficace, la participation citoyenne exige des connaissances et des capacités. Elle est également fondée sur la volonté d'apprendre, d'échanger avec les autres et d'être ouvert à leurs points de vue.
  • La participation citoyenne transcende les opinions politiques. C'est un engagement à l'égard du bien commun, quelle qu'en soit la définition.


Les participants cernent les obstacles à la participation citoyenne

Voici les éléments mentionnés pour définir les obstacles à la participation citoyenne chez les jeunes :

  • Manque d'éducation. Souvent, les jeunes ne sont pas assez informés pour participer (ou les adultes peuvent leur faire croire que c'est le cas).
  • La participation n'est pas perçue comme une priorité. Certains ont l'impression que la participation est ennuyeuse ou qu'elle n'est pas importante.
  • Les jeunes ont peur d'être ridiculisés ou intimidés s'ils expriment leurs points de vue. Il existe peu de tribunes ou de groupes de soutien pour que les jeunes puissent tenir des discussions politiques ouvertes.
  • Le processus de participation peut être intimidant. Les jeunes peuvent se sentir submergés ou penser qu'ils ne peuvent pas avoir d'incidence, particulièrement s'ils ont peu d'occasions de participer à la vie citoyenne.
  • Manque de ressources pour participer (connaissances, occasions, temps et capacités). Cela est également lié au manque de modèles, comme des parents qui s'intéressent à la politique.
  • Absence d'une référence ou d'un cadre commun pour intéresser les jeunes aux enjeux politiques nationaux ou provinciaux. La prolifération de la technologie peut également détourner l'attention (même si elle offre de nouvelles occasions) et nuire aux discussions de groupe.
  • Les politiciens manquent d'incitatifs pour établir le contact avec les jeunes.

Jour 2 – Le mardi 29 avril

Le deuxième jour de l'atelier prévoyait des présentations et des discussions sur les pratiques exemplaires en matière de participation citoyenne et sur les mesures pouvant être prises par les organismes pour favoriser la participation des jeunes.

Séance en matinée

Présentation d'Élections Canada et discussion sur les conclusions de recherche sur la participation citoyenne (Miriam Lapp)

  • Les études montrent que les jeunes se heurtent à des obstacles liés à l'accès et à la motivation. Les organismes peuvent prendre des mesures pour aider les jeunes à surmonter ces obstacles.
  • Pendant la discussion, les participants ont reconnu que le problème est grave et que les obstacles liés à la motivation sont plus importants que ceux liés à l'accès. Plusieurs intervenants doivent agir pour inciter les jeunes à participer.
  • On a discuté des caractéristiques d'une jeunesse « qui participe ». Ces jeunes se forgent une identité positive qui leur donne la confiance pour s'engager à l'égard d'enjeux particuliers. Ils établissent des relations au fil de leurs expériences personnelles et travaillent à un objectif commun plus grand. Les adultes qui agissent à titre de mentor sont importants, tout comme les occasions de participation.


John Beebe, de Samara, explique ce qu'est l'initiative
« Parlons Démocratie »

Samara – Présentation sur « Parlons Démocratie » et activité d'apprentissage par l'expérience (John Beebe)

  • John Beebe a animé une activité d'apprentissage par l'expérience fondée sur l'initiative « Parlons Démocratie ». Seuls ou en groupes, les participants ont cerné les quatre plus grandes caractéristiques de la démocratie selon eux. Après avoir longuement discuté, les groupes ont été invités à trouver un consensus et à créer des « bracelets de la démocratie » qui représentent ces caractéristiques par un code de couleurs.
  • M. Beebe a expliqué les autres composantes de « Parlons Démocratie » et a indiqué comment les organismes jeunesse peuvent utiliser cet outil pour tenir leurs propres discussions.


Bracelets de la démocratie (photo prise par John Beebe)

Springtide Collective – Participer (Mark Coffin)

  • Mark Coffin a parlé du défi de faire participer les jeunes dans un système qui n'est pas adapté. La politique est perçue comme un cercle fermé, et les organismes électoraux sont pratiquement les seuls à s'enquérir du point de vue des jeunes.
  • Il faut : 1) trouver des moyens de renforcer les relations entre les politiciens et les citoyens; 2) voir la participation comme un tout, et non pas uniquement comme une question de vote; 3) transcender les divergences politiques par un sens des responsabilités collectives.


Les participants discutent des gestes qu'ils peuvent poser
(photo prise par John Beebe)

Séance en après-midi

Participation des jeunes – Discussion sur les solutions éprouvées et les pratiques exemplaires

Les participants ont cerné les pratiques exemplaires ci-dessous pour amener les jeunes à participer :

  • Utiliser des enjeux culturels populaires pour tenir des discussions plus importantes et significatives sur la participation citoyenne.
  • Tenir des conversations franches dans un langage simple.
  • Aller à la rencontre des jeunes dans leur milieu, écouter leurs expériences et faire des liens avec la participation citoyenne.
  • Profiter d'activités festives pour rendre la participation citoyenne amusante.
  • Établir une relation de confiance et donner suite aux engagements.
  • Utiliser les médias sociaux.

Mobiliser les jeunes pour qu'ils passent à l'action; mesures pouvant être prises par les organismes

Les participants ont discuté des mesures pouvant être prises pour accroître la participation citoyenne pendant l'élection générale de 2015 et de façon générale. Les organismes se sont engagés à prendre les mesures suivantes :

  • Inviter des politiciens à discuter avec les jeunes dans le cadre de programmes. Créer des rapprochements avec les politiciens et renforcer la capacité des jeunes à tenir des discussions avec eux.
  • Utiliser les médias sociaux pour mettre en valeur les jeunes qui votent (p. ex. image « J'ai voté »).
  • Informer les jeunes sur les façons de travailler aux bureaux de scrutin, à l'échelon fédéral ou provincial. Faciliter le transport.
  • Organiser un transport par autobus pour les jeunes qui votent pour la première fois, et utiliser les médias sociaux pour en faire la promotion.
  • Amener les jeunes à établir le mandat et les rôles des organismes.
  • Intégrer l'initiative « Parlons Démocratie » dans les programmes existants et donner aux jeunes chefs de file les outils nécessaires pour y contribuer.
  • Accorder des fonds aux organismes jeunesse pour soutenir les programmes de participation citoyenne.
  • Organiser des campagnes préélectorales simulées pour favoriser la participation.
  • Élargir les activités destinées aux jeunes, notamment celles favorisant la participation citoyenne.
  • Favoriser l'établissement d'une communauté pour la participation citoyenne des jeunes.
  • Tenir des ateliers sur la participation citoyenne pour informer les jeunes sur les enjeux civiques.

Les participants ont indiqué avoir besoin des outils ci-dessous pour soutenir ces activités :

  • Accès continu au site Web « Inspirer la démocratie ».
  • Ressources visuelles pour communiquer l'information sur la participation citoyenne (p. ex. éléments graphiques, arborescence des ressources).
  • Partenariats et discussions en continu avec les autres participants, listes de personnes-ressources.
  • Ressources visuelles ou information sur le processus de vote (p. ex. une vidéo sur YouTube?).
  • Agents locaux pour la participation citoyenne afin de collaborer avec les organismes locaux pour atteindre les objectifs complémentaires (2015 et participation citoyenne continue).
  • Financement!
  • Guides à distribuer (comment, quand et où voter; où trouver des renseignements supplémentaires).
  • Espaces communautaires où les jeunes peuvent tenir des discussions ouvertes.

À la fin de l'atelier, Susan Torosian, directrice principale à Élections Canada, a réitéré l'engagement de l'organisme à établir le contact avec les jeunes pour s'assurer qu'ils savent comment s'inscrire et voter à la prochaine élection générale en 2015, et à communiquer des résultats de recherche sur la participation citoyenne aux organismes jeunesse. Mme Torosian a également encouragé les participants à mettre en œuvre ou à améliorer des programmes de participation citoyenne pour les jeunes, à renforcer leur partenariat avec d'autres organismes et à utiliser le site Web « Inspirer la démocratie » comme outil pour créer leurs activités. Elle a parlé du projet de conférence nationale d'Élections Canada qui aura lieu plus tard cette année afin d'aider les organismes à élaborer un plan d'action pour susciter l'intérêt des jeunes en vue de l'élection de 2015. Les participants ont été invités à formuler leurs commentaires sur le site Web et à transmettre leurs idées pour la conférence nationale.

Annexe – Liste des organismes participants

  • Boys and Girls Club of East Dartmouth
  • Chebucto Connections Pathways to Education
  • Elections Nova Scotia
  • Heartwood Centre for Community Youth Development
  • LeBrun Recreation Centre (municipalité régionale d'Halifax)
  • Samara
  • Springtide Collective
  • Students Nova Scotia