Inspirer la démocratie
Menu du site

Bulletin de juin 2017

Volume 11


Dans ce numéro

  • Nouvelles recherches
    • La génération Y du Canada : Étude sur les valeurs sociales
      The Environics Institute
    • Nouvelles analyses de l'Enquête nationale auprès des jeunes
      Élections Canada
    • Évaluation du programme Vote étudiant
      Élections Canada
  • Nouveaux outils
    • Comment devenir un citoyen politique au quotidien
      Samara Canada
  • En général
    • Le projet Jeune de 150 ans
      L'apathie c'est plate
    • Série d'ateliers « Inspirer la démocratie »
      Élections Canada

En général

Le projet Jeune de 150 ans

Dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada, L'apathie c'est plate s'associe avec des ambassadeurs de 12 villes et des partenaires communautaires, afin de documenter et de mettre en commun les expériences de jeunes Canadiens.

Dans ce projet en trois étapes, L'apathie c'est plate montrera comment les jeunes façonnent leur communauté et mobilisent leurs pairs au moyen d'interventions créatives. On rassemblera des photos et des histoires de partout au pays, lesquelles seront diffusées en ligne dans le but de favoriser un dialogue constructif. Consultez cet article qui traite de l'initiative et regardez la vidéo d'information qui l'accompagne (en anglais seulement).

Élargir la portée de la série d'ateliers « Inspirer la démocratie » au public autochtone

Les 20, 22 et 23 mars 2017, Élections Canada (EC) a tenu une série d'ateliers sur la participation citoyenne, à Saskatoon, Thunder Bay et Ottawa. Ces ateliers portaient principalement sur les activités de rayonnement auprès des communautés autochtones – des communautés qui se heurtent habituellement davantage à des obstacles au vote. En effet, des études démontrent que les taux d'inscription des électeurs autochtones et leur connaissance des services électoraux sont généralement moins élevés.

Ces ateliers, qui prévoyaient des discussions ciblées, étaient l'occasion pour EC de nouer le dialogue avec des réseaux civiques autochtones pour discuter de leurs besoins en services électoraux, communiquer des conclusions d'études et des outils de stimulation de la participation électorale, et favoriser le réseautage avec les organismes autochtones, les influenceurs et les dirigeants.

Grâce aux ateliers « Inspirer la démocratie », EC a obtenu des renseignements importants sur la façon d'adapter les activités de rayonnement et les produits de communication au public autochtone. Ces ateliers ont appris à EC comment mieux communiquer avec les électeurs autochtones et comment améliorer les services offerts aux communautés autochtones, en plus de l'aider à établir des relations.

Pendant qu'EC se prépare à conduire l'élection fédérale de 2019, les commentaires recueillis auprès des participants aux ateliers joueront un rôle important pour mieux servir les communautés autochtones. EC est déterminé à poursuivre ses activités de rayonnement auprès des communautés autochtones pendant et entre les scrutins, et à améliorer la connaissance de ces communautés pour mieux coordonner les services électoraux et trouver des occasions d'accroître la collaboration.

Dites-nous ce que vous faites

Avez-vous récemment mené une étude sur la participation civique des jeunes ou des Autochtones? Faites-nous-en part et nous communiquerons les résultats de vos travaux ou toute information utile sur notre site.

Commentaires

Nous serions heureux de connaître votre avis. Écrivez-nous.

Nouvelles recherches

La génération Y du Canada : Étude sur les valeurs sociales (rapport en anglais seulement – résumé en français)

The Environics Institute (2017)

Cette étude vise à comprendre comment les membres de la génération Y s'intègrent à la société, sous l'angle de leurs valeurs sociales. L'Environics Institute a collaboré avec L'apathie c'est plate, The Counselling Foundation of Canada, la Banque Royale du Canada et la McConnell Family Foundation pour mener cette étude, qui comporte trois volets principaux : 1) les objectifs personnels et les indicateurs de l'âge adulte; 2) les aspirations professionnelles et le travail; 3) la participation à la vie politique et civique. Vous trouverez le rapport complet ici; vous pouvez également lire un résumé du rapport ici, lequel est accompagné d'images et de graphiques utiles.

Nouvelles analyses de l'Enquête nationale auprès des jeunes

Élections Canada (2016)

Élections Canada a demandé au Centre pour l'étude de la citoyenneté démocratique d'approfondir l'analyse des données recueillies dans le cadre de l'Enquête nationale auprès des jeunes 2015. Les cinq documents de recherche qui en a résulté – produits par des étudiants de cycle supérieur et de jeunes universitaires de l'Université McGill, de l'Université de Montréal et l'Université du Québec à Montréal – se trouvent maintenant sur le site Web d'Inspirer la démocratie. Voici un aperçu des sujets traités :

Dans Participation électorale de divers groupes de jeunes Canadiens à l'élection fédérale de 2015, Valérie-Anne Mahéo et Sara Vissers étudient divers sous-groupes – les jeunes autochtones, les jeunes appartenant à une communauté culturelle, les jeunes résidant en milieu rural, les jeunes handicapés et les jeunes sans-emploi – et s'intéressent à leurs caractéristiques sociodémographiques, leurs expériences sociales et leur participation à la vie politique, pour tenter de déterminer les facteurs qui expliquent les écarts dans leur participation électorale.

Filip Kostelka et Colin Scott proposent une analyse approfondie de la participation de sous-groupes de jeunes Canadiens à la vie politique et civique, et s'intéressent particulièrement aux sous-groupes de jeunes qui participent le moins à la vie politique et civique du Canada – les jeunes sans-emploi et ceux vivant en milieu rural – de même qu'aux jeunes autochtones, qui étaient fortement sous‑représentés jusqu'à l'élection fédérale de 2015.

Philippe Duguay et Allison Harell se penchent sur la façon dont notre entourage peut influer grandement sur ce que nous pensons et sur la façon dont nous participons à la vie politique. Leur rapport porte principalement sur les sources sociales et civiques de la participation électorale et non électorale, et met l'accent sur les facteurs liés à la famille, aux réseaux sociaux élargis et à la salle de classe.

Dans Je ne veux pas, ou est-ce trop difficile?, Jean-François Daoust et Fernando Feitosa analysent l'incidence relative de différents facteurs liés à la motivation et à l'accès sur la participation des jeunes à l'élection fédérale de 2015.

Finalement, dans Participation des jeunes à l'élection fédérale canadienne de 2015 et leur cynisme, Ioana Alexandra Manoliu et Katherine V. R. Sullivan visent à faire la lumière sur les variables explicatives et les conséquences du cynisme politique sur la participation des jeunes.

Évaluation du programme Vote étudiant

Élections Canada (2016)

Une évaluation du programme Vote étudiant, dans le cadre de la 42e élection fédérale, a été publiée sur le site Web d'Élections Canada. Cette évaluation analyse des commentaires et des données de sondage recueillis auprès d'élèves, d'enseignants et de parents ayant participé au programme, afin de déterminer la mesure dans laquelle il parvient à atteindre les objectifs d'Élections Canada quant au programme d'élection parallèle pour les jeunes. L'évaluation révèle que, dans l'ensemble, le programme Vote étudiant a eu un effet positif sur les élèves et les enseignants. Parmi les principales constatations, on trouve l'augmentation des connaissances des élèves en politique et de leur intérêt pour ce domaine, ainsi qu'une probabilité accrue qu'ils discutent plus facilement de politique avec leurs amis et leurs proches, ce que des études ont révélé comme des variables explicatives importantes de la participation électorale. L'évaluation démontre également que le programme a des avantages cumulatifs. Enfin, tant les élèves que les enseignants se sont dits très satisfaits de leur expérience. Pour en savoir davantage, lisez le rapport.

Au total, 922 000 élèves des 338 circonscriptions du Canada ont participé au programme, ce qui en fait le plus grand Vote étudiant jusqu'à maintenant. Pour mener l'élection parallèle, Élections Canada a fait appel à CIVIX, un organisme de bienfaisance non partisan qui a pour mandat de développer les aptitudes à la vie citoyenne chez les jeunes Canadiens.


Nouveaux outils

Comment devenir un citoyen politique au quotidien

Samara Canada (2017)

Samara Canada a créé une courte vidéo d'information sur la façon de vous attaquer efficacement à des enjeux qui vous tiennent à cœur au sein de votre communauté! Cette vidéo est offerte en anglais seulement, mais elle est sous-titrée en français et en anglais.

En complément de cette vidéo, Samara a aussi produit un guide de l'enseignant(en anglais seulement), qui explique comment aborder des questions comme la façon de faire entendre sa voix et de promouvoir un changement politique. Ce guide peut être utilisé par les enseignants en salle de classe, ou par les intervenants d'un organisme communautaire. Le guide et la vidéo s'adressent aux jeunes de 10 ans et plus.

Comment devenir un citoyen politique  au quotidien

Capture d'écran de la vidéo d'information de Samara sur les citoyens politiques au quotidien.