Inspirer la démocratie
Menu du site

La participation électorale des jeunes et des membres d'une minorité visible au Canada : éclairage du Projet sur la diversité provinciale

Partager ce rapport   Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn

Télécharger le rapport en PDF

Table des matières

La participation électorale des jeunes et des membres d'une minorité visible au Canada : éclairage du Projet sur la diversité provinciale

Dans ce rapport, les professeurs Antoine Bilodeau et Luc Turgeon examinent la participation électorale des jeunes et des membres d'une minorité visible tant aux élections fédérales que provinciales. Ils s'appuient sur les résultats du sondage du Projet sur la diversité provinciale, dans le cadre duquel près de 10 000 personnes ont été interrogées en ligne 1 . Les auteurs se concentrent particulièrement sur les « abstentionnistes récurrents » (ou non-votant récurrent), c'est-à-dire les personnes qui s'abstiennent systématiquement de voter à plusieurs élections ou à toutes les élections. Ils ont conclu que les jeunes et les membres d'une minorité visible avaient davantage tendance à être des abstentionnistes récurrents que les Canadiens plus âgés et la population générale, respectivement. Toutefois, les raisons varient d'un groupe à l'autre.

Les jeunes – et en particulier les nouveaux arrivants – sont plus susceptibles d'éviter systématiquement les bureaux de vote

Les jeunes Canadiens âgés de 18 à 24 ans sont moins susceptibles de voter aux élections provinciales et fédérales que les Canadiens plus âgés, par un écart de 37 points de pourcentage. Cette situation découle de nombreux facteurs (abordés ci‑dessous).Bien que le modèle employé dans l'étude prédit que 23 % des 18–24 ans soient des abstentionnistes récurrents, cette proportion s'élève à plus de 90 % chez les nouveaux arrivants dans ce groupe d'âge.  Lire la suite »

Table des matières

Préparé pour
Élections Canada
par

Antoine Bilodeau
Université Concordia

Luc Turgeon
Université d'Ottawa

Janvier 2015