Inspirer la démocratie
Menu du site

Qui participe? Examen approfondi des résultats de l'Enquête nationale auprès des jeunes

Partager ce rapport   Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn

Télécharger le rapport en PDF

Table des matières

Sommaire

Infographique

Le professeur François Gélineau porte un regard nouveau sur les résultats de l'Enquête nationale auprès des jeunes et se livre à une comparaison des facteurs déterminants de la participation politique entre divers groupes d'âge, entre les étudiants et les non‑étudiants, et entre les provinces et les territoiresNote 1. Cette étude permet de mieux comprendre certains des grands défis liés à la mobilisation de différents sous‑groupes de jeunes et propose d'importantes occasions à saisir. On trouvera ci‑dessous quelques constatations essentielles pour ceux qui souhaitent mobiliser les jeunes.

L'intérêt politique, les connaissances et l'observation du devoir civique sont des facteurs essentiels, mais ils varient d'un sous‑groupe à l'autre

Les jeunes Canadiens qui étaient très intéressés par l'élection de 2011 étaient plus susceptibles de voter, par un écart de 29 points de pourcentage, que ceux qui présentaient un faible niveau d'intérêt. Les jeunes électeurs qui connaissaient très bien les différentes options de vote étaient plus enclins à se rendre aux urnes, par un écart de 16,1 points de pourcentage, même chose pour ceux dont le niveau de connaissance politique était élevé, par un écart de 8,6 points. Enfin, ceux qui croyaient que l'exercice du droit de vote constituait un devoir étaient plus susceptibles de voter, par un écart de 14,7 points de pourcentageNote 2. Ces conclusions soulignent l'importance de susciter un intérêt pour les élections, la politique et les connaissances électorales Lire la suite »